Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Angelica a disparu par Martine Bryl

Bonjour, aujourd’hui c’est un Sp qui est un coup de cœur que je vous présente, merci à Martine Bryl de m’avoir envoyé son livre.

Ce livre est disponible en version broché entre autres sur Amazon, mais il est également compris dans l'abonnement emprunt kindle en version numérique.

L’histoire : Par une glaciale soirée de décembre, une adolescente disparaît, et c'est tout le microcosme d'une contrée rurale qui se trouve ébranlé.
Au lycée, jalousie et cachotteries sèment le doute. Au village, les rumeurs se répandent. Dans les familles empesées par les non-dits, les rancœurs sont à fleur de peau.
Clara, jeune recrue de la gendarmerie, dirige sa première enquête, et endosse de son mieux la pression qui pèse sur ses épaules. Il est vrai qu'elle n'a pas choisi la facilité en prenant, pour binôme, Noé qui lui mène la vie dure depuis son arrivée à la brigade.
Au fil de l'enquête, au gré des rebondissements, des liens se tissent ou se dénouent, les caractères se dévoilent. Et si chacun portait sa part de responsabilité ?

Mon avis : un livre lu d’une traite, je suis rentrée dedans dès les premières pages. Angelica disparaît et même si sa grand-mère Simone tente de se convaincre qu’il ne s’est rien passé de grave, la tension monte. Et petit à petit grâce à divers membres du village, et Simone on en apprend un peu plus sur Angelica et surtout sur les tensions, et non dit des gens du village. Je me suis pris d’affection pour ces gens simples marqués par la vie. Des personnages tellement bien construits et humains, que j’ai lu ça comme une histoire réelle.
L’intrigue est particulièrement bien menée, les explications, l’avancée de l’enquête sont distillées au compte goutte. Je ne voulais pas lâcher mon livre je voulais tellement savoir ce qui était arrivé à Angelica. L’histoire est racontée par l’intermédiaire de plusieurs personnes ce qui donne de la vie au roman, mais de façon bien orchestrée ce qui fait qu’elle ne nous perd pas, le fil reste toujours tissé.
Le style est fluide, l’histoire coule toute seule. Un coup de cœur pour cette enquête sur fond de ruralité,
de soumission, de jalousie et de « qu’en dira-t-on ». Une auteure à suivre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci Sandrine pour cette belle chronique !
Répondre
Au plaisir de lire les suivants ;)