Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Josh d'Alexis Arend

Bonjour, aujourd’hui, c’est avec une très belle découverte que je viens, même un coup de cœur carrément. « Josh » d’ Alexis Arend. Je remercie @Jenn Glt pour ce Sp

 

« Mon père avait coutume d'appeler ce coin du Montana « la larme d'un ange ». Je crois, avec le recul, qu'aucun nom ne me semblera jamais plus beau, ni plus approprié aux événements de cette année-là. C'était l'été 1953, j'avais tout juste douze ans et mon frère Josh, dix ans. C'était quelques semaines avant qu'on ne le tue. Je repense souvent à ce lieu empreint d'un bonheur oublié. Mon âme d'enfant s'est gorgée de ce panorama, à en éclater, au point que même aujourd'hui, je parviens à me le remémorer très distinctement. Ces souvenirs lointains, enfouis en moi, me sont à la fois infiniment beaux, et infiniment douloureux. Swan Lake, et cet été 1953 ? »

Je ne connaissais pas du tout cet auteur après avoir consulté sa bibliographie, j’ai été attiré par celui-ci, un peu par sa couverture et par son résumé poétique et grave à la fois. Me méfiant un peu du fantastique, je voulais une histoire solide pour l’accompagner.

Et bien, j’ai été exaucé !

Ce roman est merveilleux à tous les sens du terme.

Le fait qu’il soit narré au passé par un vieux monsieur septuagénaire se remémorant l’année de ses douze ans donne encore plus de force au récit que s’il était raconté au présent.

L’auteur a une façon bien à lui d’écrire, une façon poétique et forte qui vous prend et ne vous lâche plus, comme il le dit à la fois belle et douloureuse.

Une fois le livre commencé, j’ai été incapable de le lâcher, pourtant l’auteur nous prévient, on sait que Josh va mourir, régulièrement, il nous le rappelle, et pourtant, je suis restée accroché à mon livre à vouloir comprendre, savoir, oubliant presque de respirer par moment.

Je suis totalement rentrée dans la tête de Simon, j’ai vécu avec lui la montée en pression de cette ville si bien décrite. L’espace d’un instant, j’ai même cru que l’auteur lui-même en était originaire tant il la décrit avec réalisme.

J’ai aimé ce groupe d’enfants solidaires devant l’adversité, j’ai aussi beaucoup aimé qu’il n’en rajoute pas des tonnes, que les deux orphelins trouvent des personnes aimantes pour les recueillir.

Ce livre est aussi une étude de mœurs, la façon dont des gens normaux peuvent basculer dans la plus grande bêtise dés lorsque qu’ils s’y sentent entraînés, soutenus.

Le tableau des dames de charité est tellement bien dépeint que je m’y croyais sans aucun doute.

Il y a bien sur de la violence des scènes gores, mais sans aucune description malsaine, rien qui ne m’ait donné la nausée, ni de moment où je me suis dit qu’il aurait pu nous épargner ça.

Les faits sont là, le Mal est là, mais les descriptions en sont sobres, c’est aussi ce que j’ai apprécié.

J’aime ces auteurs qui savent faire monter la tension nous faire ressentir l’insoutenable sans en faire des tonnes pour autant.

Et j’ai aimé qu’à la fin, il sèche mes larmes sur un sourire.

Quant au fantastique, il est là tout au long du livre, mais c’est un fantastique auquel j’ai eu envie de croire. Puisqu’il y a des forêts enchantées, pourquoi n’y aurait il pas des enfants comme Josh ?

Vous l’aurez compris un livre que je vous recommande chaudement et un auteur dont je vous reparlerai, c’est certain.

#lecture #livrestagram #bookstagram #livreaddict #book #passionlecture #bookstagramfrance #bookstagramfr #bookaddict #lectureencours #lecturedusoir #livre #livres #lecturedumoment #passionlecture #lirecestlavie #instalivre #lectureaddict #SP #Servicepresse #roman  #enfant #deuil #fantastique #surnaturel

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article