Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite librairie de Riverside Drive de Frida Skybäck

Bonjour aujourd’hui contrairement à mon habitude, je vais vous parler d’un roman qui semble assez connu : « La petite librairie de Riverside Drive » de Frida Skybäck sorti aux éditions Charleston en septembre 2022.

 

« La nouvelle reine du Feel-good suédois : numéro 1 des ventes en Suède et traduit dans 9 pays, un bouleversant hommage au pouvoir salvateur de le littérature.
Depuis le décès brutal de son mari, un an, plus tôt, Charlotte vit cloîtrée chez elle au cœur de la campagne suédoise, tentant de noyer son chagrin dans le travail. Aussi, quand elle apprend qu’une tante, dont elle n’a jamais entendu parler, lui a légué une librairie à Londres, elle prend le premier vol pour l’Angleterre, déterminée à vendre la propriété le plus rapidement possible. Mais elle tombe rapidement sous le charme de la librairie à l’ancienne, de ses étagères en bois massif et de son vieux chat ronchon. Tout comme elle s’attache petit à petit aux employés, ainsi qu’à William, le jeune écrivain qui habite à côté... Alors que Charlotte choisit de rester et de se battre pour sauver la librairie de la faillite, un secret de famille enfoui depuis trente ans refait surface. Pourquoi n’a-t-elle jamais connu sa tante ? Quel secret se cache derrière les murs de la librairie ? »

Pour commencer, je dois dire que je ne connaissais pas du tout l’auteure. Il faut dire que je suis rarement en recherche de feel good, sauf si j’ai lu trop de romans noirs ou que ma vie demande une pause légère.
Une proposition de « lecture commune » est arrivée au bon moment, le résumé m’a plu et je dois dire aussi que j’aime les auteurs suédois qui ont le don de me séduire même si je suis loin de connaître la large palette qu’ils nous proposent.
Un pavé de 550 pages ça peut faire peur et pourtant la lecture s’est faite facilement et rapidement tellement je suis rentrée dedans.
C’est un roman que n’est pas centré sur une seule héroïne et sur une seule époque d’où l’épaisseur nécessaire pour que l’on puisse s’attacher à chacun des personnages.
Une partie de l’intrigue se passe dans le Londres des années 80 avec l’arrivée de deux jeunes sœurs qui ont fui un père violent en Suède. Ce qu’elles ont vécu et le fait qu’elles soient étrangères va les pousser à vivre en vase clos, avec Daniel, le petit ami de l’aînée, un Irlandais. À cette époque, l’Angleterre résonne des attentats de l’IRA, Bobby Sands vient de mourir dans une prison anglaise. Ces circonstances sont le noyau du drame qui va se jouer à Riverside Drive au-dessus de la librairie. Les deux héroïnes de ce drame sont particulièrement attachantes, leur amour et leur vulnérabilité m’ont beaucoup touché.
Cette partie de l’histoire que l’on découvre par petites touches en même temps que Charlotte fait en grande partie que je suis restée accrochée à mon livre.
L’autre temporalité nous plonge dans le Londres actuel et dans le quotidien de Charlotte, Martinique, Sam et William.
Cette partie est bien sûr, plus conventionnelle, c’est vrai qu’une jeune femme veuve qui se trouve à côtoyer un beau ténébreux célibataire, et une librairie à l’ancienne qui se fait manger par les grandes enseignes ça n’a à priori rien d’original.
Mais l’auteure a su rendre ses personnages séduisants, même si au début, je trouvais Charlotte un peu trop lisse, froide, coincée. Au fur et à mesure de l’histoire, l’enquête qu’elle mène sur sa tante et sa mère, la change la rend plus vivante, plus agréable.
J’ai bien aimé aussi les personnages secondaires qui ne le sont pas tant que ça. Martinique la trop gentille, empathique qui se laisse maltraiter, et Sam la rebelle bien moins dure qu’elle ne voudrait le faire croire.
Tout ce patchwork de personnages qui rend le livre passionnant et vivant comme la ville de Londres, que l’auteure nous rend si attrayante, ont fait que les pages tournaient toutes seules entre mes mains et que je n’ai pas vu passer les heures.
Une belle réussite, je comprends pourquoi l’auteure est numéro 1 des feel good dans son pays.
Je vous le conseille si vous voulez passer un bon moment.


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article