Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

l’inattendu Noël des cœurs cabossés de Claire Bobber

Bonjour, pour bien démarrer cette année, je vous présente « l’inattendu Noël des cœurs cabossés » ma dernière lecture de 2022. Ce livre est sorti en octobre 2022 aux éditions l'instant opportun.

 

« Tu dois vivre ! » Comment y parvenir après la perte d’un être tant chéri ?
Terrasser la douleur de cette absence irrévocable paraît impossible à la jeune femme, sauf dans les bras de son oncle. Le duo est inséparable, et pourtant, est-ce bien raisonnable ?
Et si la présence d’un invité surprise pouvait briser cette forteresse dans laquelle ils sont enfermés, seraient-ils sauvés ?
Même en se croyant condamnés à errer dans les limbes d’un monde sans saveur, ils découvrent qu’il ne faut jamais sous-estimer le hasard. »

Tout d’abord un grand merci pour ce beau colis que j’ai reçu, je ne m’attendais pas à tant d’attention, j’ai été très touchée par le petit mot et les goodies qui accompagnaient le livre.
Ce livre est bien sûr une romance de Noël, mais c’est aussi bien plus, c’est un livre sur la spiritualité, sur le deuil, c’est clair dans le résumé, sur la vie qui malgré tout reste la plus forte.
Anouk est une jeune femme solitaire qui ne survit que par amour pour sa famille tout en multipliant les situations où elle se met en danger, c’est plus fort qu’elle, il lui est impossible de vivre. Alors elle survit par obligation dans la colère. Le seul moment où elle ressent encore quelque chose, c’est avec son oncle parce qu’elle sait que lui aussi ressent ce vide infini, ils cultivent leur désespoir en présence l’un de l’autre.
Vous l’aurez deviné, c’est un livre sur la résilience qui va s’immiscer dans leur vie grâce à un invité surprise.
J’ai beaucoup aimé cette famille qui face à sa propre souffrance se soude pour aider Constant et Anouk à refaire surface et le décor aussi du chalet enneigé au calme.
Les personnages sont particulièrement attachants avec leurs qualités et leurs défauts.
L’auteure sait distiller les révélations au bon moment pour nous garder accrochés au livre. On ne découvre les fêlures des héros que petit à petit jusqu’au dénouement final, on en découvre encore. Jack pour le lecteur reste une énigme jusqu’à la fin où il décide de se confier et c’est une bonne stratégie de l’auteure.
Si j’ai un petit reproche à faire sur le style, c’est l’obstination de l’auteur à nommer Anouk « la demoiselle » tout le temps, j’avoue que ça a fini par m’agacer.
Sinon le style est facile, simple, sans pour autant que ce soit du langage parlé, les pages se tournent toutes seules.
Un beau premier roman sur le sens de la vie, mais aussi sur la mort qui pour Claire Bobber (et je la rejoins sur ce sujet.) qui n’est pas une fin, mais le commencement d’autre chose de plus paisible, sur la spiritualité quel que soit le nom qu’on lui donne. D’ailleurs la doyenne de la famille dit que le hasard n’existe pas. « Le hasard, c’est Dieu qui voyage incognito »
En conclusion, je vous recommande vivement ce livre, que vous recherchiez un feel good, une romance de Noël ou un livre sur la spiritualité y trouverez ce que vous recherchez.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article