Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'âme acérée d'Arnaud Delatre

Bonjour, je vous présente « L’âme acérée » d’Arnaud Delatre paru en mai chez Librinova.

 

« Des corps démembrés de femmes retrouvés dans la rue, des meurtres particulièrement barbares, les rumeurs s’affolent et partout on évoque un tueur en série. Le Tripier de Lyon est né.
Franck Gailloux, journaliste dans un grand quotidien régional et vieux briscard dans le métier, enquête en parallèle du capitaine Beneventi de la PJ et fait de surprenantes découvertes, qui le plongeront dans d’anciennes affaires de meurtres en série non élucidées.
Il n’imaginait pas à quel point cela s’avérerait risqué. »

C’est le deuxième livre de cet auteur que le lis puisque j’avais déjà eu le plaisir de lire « Ensemble, là-bas. »
Ici, nous sommes dans un registre totalement différent. Avec « l’âme acérée » noir, c’est noir !
Un tueur sadique à la mise en scène glauque sévit à Lyon, grâce à son professionnalisme Franck Gailloux à obtenu le respect du capitaine Beneventi ce qui lui permet d’avoir accès à certaines informations qui lui rappellent qu’un autre tueur en série a sévit en Belgique quand lui y vivait aussi. C’est donc main dans la main que le gendarme à la veille de la retraite et le journaliste vont travailler.
Dès le départ, on est dans la tête du tueur et franchement, il fait froid dans le dos, et tout au long du livre, on le déteste de plus en plus, je ne lui ai accordé aucune circonstance atténuante.
Le capitaine Beneventi est un personnage presque secondaire, mais c’est celui qui équilibre le roman, toujours à sa place, acharné, mais bienveillant, j’ai aimé ce personnage.
Quant au « vrai » héros de ce roman, c’est un personnage intelligent, avec une bonne mémoire qui se démène pour comprendre et aider la police, mais pour moi très agaçant. À chaque nouveau pas, il lui faut l’analyse de sa compagne, par contre quand il devrait vraiment lui parler il ne le fait pas, je l’aurai secoué avec plaisir à certains moments.
Je qualifierai ce livre de thriller psychologique, l’auteur fait monter la pression petit à petit, et jusqu’à la dernière page, il sait nous surprendre.
Je suis étonnée qu’il ne soit pas plus lu que ça il mériterait pourtant de l’être. Pour ma part, je suis contente de cette découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article